Spiruline et santé

La spiruline, une bombe de nutriments

Elle contient 50 à 70% de protéines particulièrement bien assimilables par l’organisme humain. Ses protéines contiennent de nombreux acides aminés dont les acides aminés essentiels, qui doivent être apportés à l’homme par l’alimentation car il ne sait pas les synthétiser.
La spiruline est une source importante de vitamines :
– béta-carotène, précurseur de la vitamine A
– nombreuses vitamines du groupe B : B1, B2, B3, B6, B9, B12
– vitamines D, K et E
Elle apporte des antioxydants :
– béta-carotène
– vitamine E
– phycocyanine
– chlorophylle
des minéraux et oligo éléments :
– fer en grande quantité, mieux assimilable que le fer d’origine animal
– magnésium
– potassium
– cuivre
– zinc
– phosphore
– sélénium…

Un mot sur la phycocyanine
La phycocyanine est le pigment bleu-vert présent dans la spiruline. Ce pigment est utilisé dans l’industrie alimentaire comme seule alternative naturelle au colorant bleu.
Outre cette magnifique couleur bleu cyan, elle possède des propriétés précieuses pour la santé.
C’est un antioxydant puissant. Ses propriétés antioxydantes s’expliquent par l’action inhibitrice qu’elle exerce sur le complexe enzymatique, la NADPH oxydase, responsable de la production de radicaux libres.
Elle agit sur le système immunitaire, d’une part en stimulant la production des globules blancs (lymphocytes B et T) et des immunoglobulines A, renforçant ainsi les défenses de l’organisme face à des éléments pathogènes et d’autre part, en modulant la production d’immunoglobulines E, responsables des symptômes allergiques.

Les bienfaits de la spiruline
La qualité nutritionnelle exceptionnelle de la spiruline lui confère de nombreux bienfaits pour la santé.
– elle renforce le système immunitaire et aide l’organisme à lutter contre les infections bactériennes et virales
– elle combat la fatigue, augmente le tonus et la vitalité
– elle réduit les carences en fer
– elle lutte contre le vieillissement cellulaire
– elle détoxifie l’organisme en chélatant les métaux lourds
– elle améliore la concentration
– elle agit favorablement sur le cholestérol et le diabète
– elle possède une actvité anti-inflammatoire et diminue les réactions allergiques (rhinite saisonnière)
– elle lutte contre la dénutrition

Pour qui ?
Pour tous, petits et grands et particulièrement les sportifs, les femmes enceintes, les convalescents, les personnes dénutries et celles carencées en oligo éléments et vitamines…

Il existe néanmoins des contre-indications telles que la phénylcétonurie et l’hémochromatose (maladies génétiques), l’allergie connue à la spiruline, les maladies auto-immunes (sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, lupus, etc… ) à cause de son effet immunostimulant.

Comment consommer la spiruline ?
On la saupoudre sur les salades, on l’ajoute dans des smoothies, des jus de légumes ou fruits, dans les yaourts, sur une tartine de fromage frais, dans un houmous, une vinaigrette, un gomasio…
Essayez les recettes du site, suivez votre inspiration mais… ne la cuisez pas, car la chaleur dénature une bonne partie de ses nutriments.
Consommez en même temps de la vitamine C (citron ou fruits, par exemple) pour faciliter l’absorption du fer.

Commencer par 1/2 cuillère à café par jour pendant quelques jours, puis 1 cuillère à café jusqu’à 2 ou 3 par jour (maximum 10g pour les grands sportifs).
Nous vous conseillons d’augmenter progressivement la quantité de spiruline consommée afin d’habituer votre corps.

Eviter de la consommer le soir, elle peut avoir un effet stimulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *